Les permis fluviaux

L’option « côtière » permet de naviguer sur les lacs et les plans d’eau fermés. En revanche, pour naviguer sur les canaux, fleuves et rivières, il faut posséder au minimum le permis plaisance option “eaux intérieures” pour lequel la longueur du bateau est limitée à vingt mètres. Il existe aussi une extension « Grande plaisance fluviale » autorisant à piloter des bateaux sans limite de longueur.

Les conditions pour se présenter

- Avoir 16 ans minimum  pour s’inscrire dans un centre de formation.

- Remplir les conditions d’aptitude médicale (acuité visuelle, auditive, etc).

- L’établissement de formation doit avoir fait l’objet d’un agrément et le formateur doit être titulaire d’une autorisation d’enseigner délivrée par l’administration.

La formation

- Les connaissances théoriques sont vérifiées lors d’un QCM électronique de 30 questions. Cinq erreurs sont admises.
- La formation pratique (commune à l’option Côttière) peut commencer avant l’obtention de la partie théorique.
- Dès le début de la formation, le candidat se voit attribuer un livret d’apprentissage avec un numéro personnel d’identification.
- Les compétences pratiques sont certifiées par le centre de formation après un apprentissage individuel d’une durée minimum obligatoire de trois heures trente. Le formateur valide chacun des acquis sur le livret d’apprentissage.

L’extension « Grande plaisance fluviale »

Pour suivre cette formation il faut avoir dix huit ans au minimum et détenir l’option « eaux intérieurs » ou le certificat de capacité de catégorie S. La formation pratique sera validée par un formateur agréé à l’issu de neuf heures de pratique au minimum et ceci sur une unité d’au moins vingt mètres.

La location (nolisage)

“Les coches de plaisance”, bateaux d’une longueur comprise entre 5 et 15 mètres, peuvent sur certaines voies d’eau, loués par des professionnels bénéficiant d’un label leur permettant de délivrer pour la durée de la location une “carte de plaisance” au terme d’un temps d’apprentissage à la conduite.

Source : www.mer.gouv.fr