Le réglage du trim et des flaps

Agissant sur l’équilibre de la carène, le trim et les flaps permettent d’adapter l’assiette du bateau aux différentes conditions de navigation . Améliorant considérablement la stabilité, la vitesse et la consommation, il devient alors très intéressant de bien savoir utiliser ces différents outils.

Le trim
Equipant les moteurs hors-bord et les embases Z-drive, le trim permet le réglage de l’assiette longitudinale du bateau. Pour cela, un interrupteur situé, en général, sur la manette des gaz, permet de contrôler électriquement un vérin agissant sur l’angle de poussée de l’hélice en inclinant plus ou moins l’embase.
En appuyant sur « up », l’embase s’écarte du tableau arrière et le nez du bateau se lève.
En appuyant sur « down », l’embase se rapproche du tableau arrière et le nez se baisse.

Positif
Vitesse sur mer plate ou par mer arrière
En levant le nez, la surface mouillée diminue et donc la vitesse s’élève. Plus le trim est haut, plus le régime moteur augmente jusqu’à la ventilation de l’hélice constituant ainsi une limite à ne pas dépasser. Attention car un bateau cabré à grande vitesse demande un pilotage de précision et le moindre sillage de travers peut vite entraîner une perte de contrôle. Lorsque la situation devient périlleuse ou en cas de virage, ralentir ou abaisser le trim permet de retrouver de une bonne accroche. Lors d’une navigation avec la mer dans le dos, il est conseillé de trimer en positif afin de soulager l’étrave et d’éviter qu’elle n’enfourne dans chaque vague.

Neutre
Le bon compromis dans le clapot
Dans cette position la plaque antiventilation de l’embase est parallèle au fond de la carène. Ce réglage offre alors un bon compromis entre vitesse et équilibre du bateau dans le clapot.

Négatif
Déjaugeage, virages et par mer de face
Avec l’embase proche du tableau arrière, le nez du bateau s’abaisse et donc l’hélice travaille bien immergée. Ainsi la portance de la carène permet un bon déjaugeage et de l’accroche dans les virages. Utile aussi par mer de face, la position négative permet à l’étrave d’affronter les vagues, évitant ainsi un cabrage excessif et donc que la coque tape. Attention car un bateau exagérément trimé en négatif augmente les risques d’enfournement.

A retenir

Conditions de navigation Position du trim Assiette du bateau
Déjaugeages et virages Négatif A plat
Sur mer plate Positif Cabré
Léger clapot Neutre Légèrement cabré
Face aux vagues Négatif A plat
Dos aux vagues Positif Cabré

Les flaps

Fixés dans le prolongement de la coque à chaque extrémité du tableau arrière, ces volets inclinables de bas en haut permettent de modifier l’assiette longitudinale et latérale du bateau. Actionnés par des vérins électriques, cette paire de volet commandée depuis le poste de pilotage influx sur les filets d’eau s’échappant à l’arrière de la carène. Suivant que les flaps soient utilisés simultanément ou indépendamment, leur action ne sera pas la même sur l’équilibre du bateau.

Modifier l’assiette longitudinale
Dans ce cas, il convient de commander les flaps simultanément afin que les angles d’inclinaison soient identiques. Ensuite il suffit d’adapter leur position aux conditions de la mer comme pour un trim. En revanche, sachez que les flaps permettent surtout de baisser le nez du bateau et que leur action dans le sens inverse est négligeable du fait de leur positionnement dans le prolongement de la carène.

Modifier l’assiette latérale
En inclinant les flaps séparément, on joue alors sur la gîte du bateau . Très utiles par vent ou mer de travers, suivant le chargement du bateau ou même pour compenser l’effet de couple de l’hélice, les flaps montrent ici tout leur intérêt. Souvent associés à des embases Z-drive, la combinaison de ces deux outils permet un équilibrage optimal des bateaux équipés de la sorte.