Actualités

  • Reading: Création officielle du Parc naturel marin du golfe du Lion

Une bonne initiative

Création officielle du Parc naturel marin du golfe du Lion

publié le 20 octobre 2011


Après quatre années de concertation avec l’ensemble des acteurs locaux et une enquête publique en 2010, Nathalie Kosciusko-Morizet , a annoncé la création officielle du Parc naturel marin du golfe du Lion, troisième parc naturel marin français et premier de Méditerranée, dont le décret de classement a été publié au Journal Officiel du 13 octobre 2011.

Le Parc naturel marin du golfe du Lion couvre 4 019 km² d’espace marin pour environ 100 km de côtes.

Au large des côtes des Pyrénées-Orientales et de l’Aude, le Parc du golfe du Lion abrite une biodiversité (corail rouge, grand dauphin, mérou brun, sar…) et des paysages sous-marins remarquables (fonds rocheux et sableux, vallées sous-marines…). Son littoral connaît une très forte croissance démographique et touristique.

“Le Parc naturel marin du Golfe du Lion ne sera pas un sanctuaire mais un lieu vivant et ouvert, où coexisteront de nombreuses activités maritimes professionnelles et de loisirs (pêche, plaisance, plongée…), dès lors qu’elles respectent l’environnement. Sa création est une étape importante dans la reconnaissance et la protection d’un patrimoine exceptionnel et une magnifique opportunité pour le développement touristique de la région”, a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet.

Le décret
Le conseil de gestion du Parc naturel marin, composé d’acteurs locaux, devra élaborer la feuille de route du Parc selon les huit orientations de gestion présentées dans le décret :

-Faire du parc naturel marin une zone de référence pour la connaissance et le suivi du milieu marin, de ses écosystèmes, (plus particulièrement les canyons profonds, le coralligène, les herbiers le plateau continental, etc.) et des activités socio économiques qui s’y déroulent ;
-Protéger le patrimoine naturel marin du littoral aux canyons profonds.
-Préserver et améliorer la qualité des eaux.
-Soutenir et favoriser un développement durable des activités économiques maritimes.
-Favoriser une gestion de l’ensemble des ressources naturelles.
-Favoriser un développement des activités de tourisme nautique durables.
Contribuer à la protection et la mise en valeur du patrimoine culturel maritime.
-Envisager une coopération avec l’Espagne.

Les moyens humains, techniques et financiers du Parc naturel marin sont attribués par l’Agence des aires marines protégées, établissement public dédié à la protection du milieu marin, sous tutelle du Ministère en charge du développement durable.

Les objectifs de la France
Suite au Grenelle de la mer, la France s’est fixée pour objectif de créer 10 nouveaux parcs naturels marins (8 en métropole et 2 en outre-mer) et de classer en aires marines protégées 10 % de la surface totale de ses espaces maritimes. Après la création du Parc naturel marin de Mayotte le 18 janvier 2010, le Parc naturel marin du golfe du Lion est le troisième parc marin français. Grâce à lui, l’objectif de 10 % est d’ores et déjà atteint pour la métropole.

A ce jour, cinq autres parcs naturels marins sont à l’étude en France : le golfe normand-breton, le bassin d’Arcachon et son ouvert, les Glorieuses (océan Indien), les estuaires picards, l’estuaire de la Gironde et les Pertuis charentais. Ces deux derniers ont été soumis à une enquête publique durant l’été 2011.

A l’occasion de la création du Parc, le groupe de travail du Grenelle de la mer sur les « aires marines protégées », présidé par Jérôme Bignon, a remis ses conclusions à la ministre. Le rapport propose une nouvelle stratégie nationale pour les aires marines protégées, avec une attention particulière portée à l’espace marin d’outre-mer.

D’autre part, un premier plan national de contrôle des aires marines protégées devrait être élaboré en 2012, à la suite de la signature d’une convention entre l’Agence des aires marines protégées, la direction des affaires maritimes et la direction de l’eau et de la biodiversité.

Le Parc naturel marin du golfe du Lion en quelques chiffres
-Périmètre : 4 019 km² d’espace marin pour environ 100 km de côtes
-Espèces animales : 1 200
-Espèces végétales : 500
-Espèces marines protégées : 14
-Espèces remarquables ou menacées recensées dans les canyons de Méditerranée : 35
-Nombre de visiteurs du littoral du Parc : environ 2,5 millions de visiteurs par an

Source : Ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement