Actualités

  • Reading: Bénéteau rachète le chantier Seaway en Italie

Investissement

Bénéteau rachète le chantier Seaway en Italie

publié le 2 septembre 2011


Bénéteau et sa filiale italienne Monte Carlo Yachts ont annoncé une extension de leur site de production de bateaux à moteur de grande taille sur le pôle nautique de Monfalcone, dans le Nord-Est de l’Italie, près de la frontière slovène. Bénéteau a racheté un site du groupe slovène Seaway, un investissement qualifié de “grande ampleur”.

Bénéteau et sa filiale italienne Monte Carlo Yachts ont annoncé une extension de leur site de production de bateaux à moteur de grande taille sur le pôle nautique de Monfalcone, dans le Nord-Est de l’Italie, près de la frontière slovène. Bénéteau a racheté un site du groupe slovène Seaway, un investissement qualifié de “grande ampleur”.

“Nous nous dotons d’équipements Hi-Tech, dont une fraise de 46 mètres unique au monde et une cabine de peinture pour méga-yachts de dernière génération”, a commenté Carla Demaria, Présidente de Monte Carlo Yachts.

L’accord signé entre Monte Carlo Yachts et Seaway a été facilité par la collaboration qui caractérise déjà les deux sociétés, Bénéteau travaillant en effet depuis plus de 10 ans avec Seaway, dont il est le premier partenaire commercial.

Monte Carlo Yachts produit à Monfalcone les yachts de luxe MCY 76 pieds et MCY 65 pieds, nouveauté de la saison 2012 qui sera dévoilée début septembre au Festival de la plaisance de Cannes. En plus de la gamme Monte Carlo Yachts, Bénéteau souhaite fabriquer de nouvelles gammes de bateaux à moteur à Monfalcone qui devient le site exclusif du groupe dédié à la fabrication de yachts à moteur de grande taille.

Le MCY 65 pieds, navire de 20 mètres, complète la gamme Monte Carlo Yachts lancée en 2010 avec le MCY 76 pieds. Le MCY 65 dispose de trois cabines avec salles de bains privatives, plus la cabine d’équipage. Comme le MCY 76, les lignes du MCY 65 font appel au concept esthétique des designers italiens Nuvolari et Lenard, ce qui a déjà permis au MCY 76 de cumuler un nombre inédit de récompenses dont celle du “bateau de l’année” 2010.

Comme son “grand frère”, le MCY 65 se reconnaît notamment à son élégant pont supérieur “flybridge” avec toit en carbone rétractable. Les deux navires peuvent dépasser 30 noeuds en vitesse de pointe grâce à leurs moteurs Man (un V8 de 1.000 chevaux pour le MCY 65).

Avec ce deuxième modèle, Bénéteau affirme son positionnement dans le segment du luxe. Le tarif de du MCY 65 sera dévoilé à Cannes et comme pour son grand frère, vendu à partir de 2,5 Millions d’Euros, Bénéteau promet de rester très “compétitif” grâce à un procédé de production économe en heures de travail.

Boursier.com, le 31 août 2011