Guide d'achat

  • Reading: Jeanneau-Cap Camarat 7.5 DC > Sportif et confortable

Day-cruiser

Jeanneau-Cap Camarat 7.5 DC > Sportif et confortable

Par : VB - Photos : Jeanneau

Avis de la rédaction   leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Avis des plaisanciers leftrightleftrightleftrightleftrightleftright

Comparer ce modèle Ajouter à ma séléction Donner son avis Revenir aux résultats

A partir de : 30 737 €
(sans moteur)

Fiche technique

Long. hors tout 7,35 m
Long. de coque 6,95 m
Largeur 2,54 m
Poids 1 500 kg
Puissance cons. 250 ch
Puissance maxi 300 ch
Transmission Hors-bord
Capacité carburant 280 l
Capacité eau 95 l
Cabine(s) 1
Couchage(s) 3
Homologation C/8 pers.
Garantie 3 ans
Constructeur Jeanneau
Import./distrib. réseau Jeanneau

Troisième et plus grand modèle de la gamme day-cruiser du chantier Jeanneau, le Cap Camarat 7.5 DC affiche un style résolument sportif avec son pare-brise profilé et ses lignes tendues. Facilement reconnaissable avec ses longs panneaux de coque en Plexiglas, cette unité de 7,35 mètres pouvant accepter un hors-bord de 300 chevaux au maximum présente aussi un aménagement très confortable. Pour cela, le profond cockpit intègre une grande banquette en U dont la partie bâbord reçoit un dossier orienté vers le sillage à la manière d’une méridienne. Occupant presque la totalité du cockpit, ce salon de pont est aussi convertible en un grand bain de soleil. Sur bâbord et en avant de la méridienne, un coin cuisine équipé d’un évier et en option d’un réchaud accompagné d’un réfrigérateur à tiroir d’une contenance de 30 litres. Pour sa part, le poste de barre situé sur tribord dispose d’une large banquette pour deux personnes, dont l’assise relevable permet de s’appuyer pour piloter debout. Pour se rendre sur le pont avant, la porte de cabine coulissante intègre des marches donnant accès au passage central laissé à travers le pare-brise. A l’avant, des panneaux de pont en Plexiglas assurent la luminosité de la cabine et en option une échelle d’étrave intégrée à la baille à mouillage permet de descendre du bord par la proue. A l’intérieur, la cabine offre un couchage double dans la pointe pour lequel l’achat d’un coussin central, disponible en option, s’avère obligatoire pour dormir à bord. De plus, une couchette simple logée sous la descente et dans le sens de la largeur servira plutôt de couchage d’appoint que de véritable lit. Pour se baigner, l’arrière du bateau reçoit une grande plage de bain occupant toute la largeur de la coque. Notez d’ailleurs que la partie centrale recouvrant le bac moteur est amovible afin de pouvoir remonter le hors-bord.

Proposé à 50 000 € avec un 250 chevaux, le Cap Camarat 7.5 DC reste une unité abordable qui séduira les plaisanciers soucieux de leur confort lors d’une sortie à la journée ou pour un week-end. Cependant, l’achat de quelques options s’avère indispensable pour bien profiter de son bateau. Pour cela, comptez 1 500  € pour le pack « Première » et l’extension de bain de soleil.





L'avis de la rédaction

Aménagements
Pont leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Cabines leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Poste de pilotage leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Equipement version standard leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Rapport Qualité/prix leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Design leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
NOTE leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Design
Prix
Luminosité cabine
Extension solarium cockpit en option
Complément couchage double en option

Droits de francisation

Coque : 0 €
Moteur : 525 € (avec 250 ch Suzuki)