Guide d'achat

  • Reading: Jeanneau-Cap Camarat 6.5 DC > Pour les balades à la journée

Day-cruiser

Jeanneau-Cap Camarat 6.5 DC > Pour les balades à la journée

Par : VB - Photos : Jeanneau

Avis de la rédaction   leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Avis des plaisanciers leftrightleftrightleftrightleftrightleftright

Comparer ce modèle Ajouter à ma séléction Donner son avis Revenir aux résultats

A partir de : 22 006 €
(sans moteur)

Fiche technique

Catégorie bateaux Day-cruisers
Long. hors tout 6,47 m
Long. de coque 6,05 m
Largeur 2,48 m
Poids 1 000 kg
Puissance cons. 150 ch
Puissance maxi 200 ch
Transmission Hors-bord
Capacité carburant 136 l
Cabine(s) 1
Couchage(s) 2
Homologation C/7 pers.
Garantie 3 ans
Constructeur Jeanneau
Import./distrib. réseau Jeanneau

Le Cap Camarat 6.5 DC (anciennement appelé 635 DC) vient s’intercaler ente le 5.5 mesurant 5,43 mètres et son grand frère, le 7.5 d’une longueur de 7,35 mètres. Adoptant le concept day-cruiser inventé par les scandinaves, le cockpit comprend une banquette arrière en U épousant les contours du cockpit. Modulable en bain de soleil deux places, cet espace encastré dans la coque s’avère très sécurisant pour ses passagers et peut recevoir en option une table de cockpit. Pour se protéger des intempéries ou du soleil, Jeanneau a même prévu un cabriolet logé derrière le dossier de la banquette et qui, une fois déployé, recouvre intégralement le cockpit. Bien proportionné et aux lignes sportives, le bateau dispose d’un pare-brise profilé enveloppant bien l’espace de vie du bord. Le pilote et un passager peuvent s’installer confortablement dans des sièges individuels de type baquet dont les assises relevables permettent de se maintenir debout confortablement. Notez aussi la présence d’un petit évier situé derrière le siège du pilote. Petit, mais ayant le mérite d’exister ce petit bac sera toujours utile. Sous le pont avant, la cabine présente une banquette en V modulable en couchage double grâce à une planche et un coussin disponibles en option. Pour la luminosité à l’intérieur, les panneaux de pont en Plexiglas et un petit hublot ouvrant (option) installé sur la porte de la cabine laissent entrer les rayons du soleil. Plus qu’une véritable cabine, l’intérieur du bateau servira sûrement plus souvent de local de stockage que de véritable chambre à coucher. Pour se rendre sur le pont avant, des marches moulées dans la porte de la cabine permettent d’emprunter le passage central à travers le pare-brise. Sécurisé par un balcon laissé ouvert sur l’avant, le pont peut recevoir en option une échelle d’étrave intégrée à la baille à mouillage, un équipement d’ailleurs typiquement scandinave. Pour terminer, la partie arrière présente une plage de bain occupant toute la largueur du bateau. Et pour relever le moteur, la plateforme située au-dessus du bac moteur est amovible afin de pouvoir relever le hors-bord.
Capable de recevoir un moteur de 200 chevaux au maximum, une puissance de 150 chevaux nous paraît suffisante pour se faire plaisir aux commandes de ce Cap Camarat 6.5 DC. En revanche, l’ajout de quelques options apportera plus de confort, comme le pack « Première » à 945 € et le complément pour bain de soleil facturé 718 €.





L'avis de la rédaction

Aménagements
Pont leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Cabines leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Poste de pilotage leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Equipement version standard leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Rapport Qualité/prix leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Design leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
NOTE leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Prix
Confort
Panneaux de pont en plexiglas
Table cockpit en option
Planche amovible pour relever le moteur

Droits de francisation

Coque : 0 €
Moteur : 0 € avec 150 ch Suzuki