Actualités

  • Reading: Phar’O > Premier port à sec automatique au monde

Marseillan-Plage

Phar’O > Premier port à sec automatique au monde

publié le 30 juin 2011


Acheter un bateau, rien de plus simple, quand le budget le permet, mais le parcours devient plus difficile quand il faut trouver une place au port.

Les ports à sec fleurissent dans la région et permettent d’entreposer les bateaux. Ils s’imposent de plus en plus comme une vraie alternative au port de plaisance. Quand il n’y a plus de place sur l’eau on entrepose… sur terre ! Ces ports existent depuis quelques années déjà, mais celui du ‘Phar’O', situé dans la zone de loisirs de Marseillan-Plage, bénéficie d’une particularité et pas des moindres : il est automatisé et sécurisé.

Les plaisanciers peuvent facilement disposer de places de port. Leurs bateaux sont disponibles à flot 24 h/24 et 7 j/7, en moins de 4 minutes, puis rangés en toute sécurité sur des structures de stockage adaptées. Le système n’assure pas uniquement le rangement des bateaux. L’utilisateur peut également rincer son embarcation à l’eau douce avant son stockage. “Il faut arrêter de penser qu’un bateau est mieux dans un port de plaisance. Dans un port à sec, le moteur ne trempe pas dans l’eau, il est hors de danger, on le rince à l’eau douce et lorsqu’un client se présente, son bateau peut-être disponible quand il le souhaite. Les bateaux ne restent jamais dans l’eau, en dehors de leur utilisation active”, souligne Max Jouves, propriétaire du site, mais également concepteur de ce brevet innovant.

Midi Libre, le 30 juin 2011