Essais

  • Reading: Jeanneau Cap Camarat 7.5 DC > Amiral super aménagé

Day-cruiser

Jeanneau Cap Camarat 7.5 DC > Amiral super aménagé

Par : VB - Photos : K.Glieber

Avis de la rédaction   leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Avis des plaisanciers leftrightleftrightleftrightleftrightleftright

Comparer ce modèle Ajouter à ma séléction Donner son avis Revenir aux résultats

Fer de lance de la gamme Day-cruiser Jeanneau qui comprend aussi le 5.5 et le 6.5 DC, ce bateau de 7,35 mètres offre la particularité de renfermer trois couchages ainsi qu’un compartiment toilettes séparé. Sur le pont, un cockpit profond doté de banquettes modulables et d’une kitchenette complètent l’équipement de ce bateau idéal pour les sorties à la journée ou le temps le week-end.

Maniable et silencieux
Motorisé avec 250 chevaux Yamaha, puissance conseillée par Jeanneau, le Cap Camarat 7.5 DC atteint la vitesse de pointe de 40,4 nœuds à 6 100 tr/min pour une consommation instantanée de 80 l/h. Pour accrocher cette vitesse, seule vingt secondes sont nécessaires depuis un départ arrêté, ce qui est plutôt une performance honorable. Lors du déjaugeage qui se déclenche au bout d’environ six secondes, le bateau se cabre légèrement avant de s’exprimer pleinement. Extrêmement agréable à manipuler, la nouvelle manette de gaz Yamaha s’avère très souple et permet un dosage précis pour le pilote. En virage, la gîte du Cap Camarat 7.5 DC reste raisonnable et le bateau peut virer dans un mouchoir de poche sans que l’hélice ventile. Avec sa carène accrocheuse et son agilité, l’unité autorise un pilotage sportif et très plaisant. Enfin, avec son cockpit encaissé, les passagers sont en sécurité lors des navigations et surtout, le moteur se révèle très silencieux. En effet, avec un hors-bord fixé en contrebas de la banquette arrière fermant le cockpit, le bruit du Yamaha s’avère copieusement adouci.

Sécurisant et modulable
Au niveau de la poupe, le bateau présente deux petites plateformes sur chaque côté du bac moteur. Au-dessus, une plage de bain de 207 cm de long dispose d’une partie centrale amovible permettant au hors-bord d’être relevé totalement si besoin. Aussi, deux coffres situés à chaque extrémité de cette plage de bain pourront servir à ranger les défenses. Pour accéder au cockpit, il est nécessaire d’enjamber la banquette arrière de 190 cm occupant toute la largeur du bateau. Cette banquette renferme d’ailleurs un vaste coffre de cale pour stocker du matériel. La partie arrière du cockpit reçoit un salon en U doté d’une table amovible (74 x 48 cm) disponible en option. De plus, l’ensemble est convertible en un bain de soleil de 190 x 100 cm, mais cela n’est pas non plus compris dans l’équipement de série. Notez aussi, que le côté bâbord de ce salon est occupé par une méridienne orientée vers la poupe du bateau. Derrière, le dossier de cette agréable méridienne, une kitchenette offre en option, un évier accompagné d’un feu à gaz et d’un réfrigérateur. En face sur tribord, une banquette double (84 cm) munie d’une assise relevable permet de piloter dans la position de son choix. Simple et fonctionnel, le tableau de bord bien protégé derrière le pare-brise dispose d’emplacements libres pour implanter, par exemple, un GPS-traceur. Fixée au pavois, la manette de gaz tombe bien sous la main, mais un accoudoir aurait été le bienvenu. Enfin, venant coulisser sous le tableau de bord en position ouverte, la porte de la cabine intégrant des marches fera aussi office de cale pied pour le pilote. Voilà qui est bien vu de la part de Jeanneau. A l’inverse, pour monter sur le pont avant, la porte doit être fermée pour emprunter les marches. Bien défendu par des balcons en inox, le pont avant dispose d’une surface utile de 200 x 170 cm. Un chemin central en teck mène à la vaste baille à mouillage dont l’utilisation sera très pratique grâce à sa grande trappe d’ouverture.

Ultra complet pour sa longueur

Dans l’habitacle affichant une hauteur sous barrots de 142 cm au maximum, la luminosité s’avère excellente avec la présence de longs panneaux translucides sur la coque et sur le pont avant. La pointe, ceinturée par des équipets, reçoit une banquette en V dont la partie bâbord peut servir de couchette individuelle. En option, un coussin central supplémentaire permet de transformer l’ensemble en un spacieux lit double de 220 x 185 cm. En revanche, dans cette configuration, la porte du compartiment toilettes est ainsi condamnée par le coussin central, mais cela est excusable pour un bateau de 7,35 mètres. Dans les WC, la hauteur sous barrots est de 137 cm et malheureusement aucune aération vers l’extérieur n’est disponible. D’un autre côté, ce compartiment toilettes séparé a le mérite d’exister. Enfin, en arrière de la descente, un lit simple transversal (205 x 80 cm) à la coque augmente la capacité d’accueil de la cabine. Notez qu’à cet endroit, la hauteur sous barrots minimale est de 36 cm. Pour finir, toutes les couchettes dissimulent des coffres de rangements.

Pour conclure, le Jeanneau Cap Camarat 7.5 DC offre un aménagement vraiment complet pour sa longueur de 7,35 mètres. En revanche, il est dommage que la plupart des équipements du bord soient proposés en option. Permettant d’atteindre plus de 40 nœuds, les 250 chevaux conseillés par le chantier nous semblent suffisants pour le bateau. En outre, les grands amateurs de vitesse pourront opter pour la puissance maximale de 300 chevaux.

A partir de : 30 737 €
(sans moteur)

Fiche technique

Catégorie bateaux Day-cruisers
Long. hors tout 7,35 m
Long. de coque 6,95 m
Largeur 2,54 m
Poids 1 500 kg
Puissance cons. 250 ch
Puissance maxi 300 ch
Transmission Hors-bord
Capacité carburant 280 l
Capacité eau 95 l
Cabine(s) 1
Couchage(s) 3
Homologation C/8 pers.
Garantie 3 ans
Constructeur Jeanneau
Import./distrib. réseau Jeanneau




L'avis de la rédaction

Qualités marines leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Confort de pilotage leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Performances leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Confort à bord leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Circulation à bord leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Capacité de rangement leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Equipement version standard leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Design leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Détails des finitions leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Rapport Qualité/prix leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
NOTE leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Porte cabine avec marches intégrées
Trois couchages disponibles
Performances
Equipement de série limité

Droits de francisation

Coque : 0 €
Moteur : 680 € avec 250 ch Yamaha

Les concurrents - Day-cruisers