Essais

  • Reading: Jeanneau-Merry Fisher 595 > Programme mixte

Timonier

Jeanneau-Merry Fisher 595 > Programme mixte

Par : VB - Photos : Karl Glieber

Avis de la rédaction   leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Avis des plaisanciers leftrightleftrightleftrightleftrightleftright

Comparer ce modèle Ajouter à ma séléction Donner son avis Revenir aux résultats

Nouveauté 2011 pour Jeanneau, le Merry Fisher 595 reprend exactement le même concept que le Merry Fisher 645, c’est-à-dire un véritable timonier de pêche-croisière doté d’un beau volume de cabine, d’un habitacle lumineux puis d’un cockpit extérieur aux dimensions généreuses.
Désormais plus petit modèle de la gamme de timoniers hors-bord du chantier Jeanneau qui comprend cinq modèles jusqu’à 7,15 mètres , le Merry Fisher 595 présente des lignes modernes et de larges surfaces vitrées sur sa timonerie.

Un cockpit fonctionnel
Le cockpit extérieur mesurant 195 x 140 cm offre de belles dimensions pour un bateau de cette longueur et dégage un vaste terrain de jeu pour les pêcheurs. Aussi, les pavois de 75 cm de haut sont un véritable plus pour la sécurité du bord. Amovible et en option, une table de 60 cm de diamètre peut venir s’ajouter dans ce cockpit et permettre de déjeuner en s’asseyant sur la banquette (193 cm) adossée au tableau arrière. La partie centrale de cette assise renferme un coffre de rangement et les deux extrémités de la banquette sont amovibles afin d’obtenir encore plus d’espace dans le cockpit. Assez dépouillé, ce dernier s’avère donc davantage fonctionnel que confortable. Notez aussi qu’un coffre logé sous le plancher permettra de stocker encore du matériel. Enfin, le dossier de la banquette arrière est facilement démontable afin de pouvoir relever le hors-bord. Au niveau de la poupe, deux petites plateformes entourent le bac moteur. Celle sur tribord reçoit une échelle de bain dépliante.
Asymétriques, les passavants présentent des dimensions différentes. Plus large avec ses 21 cm, le passage tribord est donc logiquement plus aisé à emprunter que celui de bâbord qui mesure seulement 12 cm. En revanche, dans les deux cas, les balcons et les mains courantes fixées le long de la timonerie sont très appréciables lors des déplacements. Simple, la partie avant du bateau reçoit une vaste baille à mouillage disposant d’une grande trappe d’ouverture.

Luminosité et modularité

Pour entrer dans l’habitacle, la porte coulissante dégage un passage de 53 cm de large. A l’intérieur, la belle hauteur sous barrot de 205 cm et les larges surfaces vitrées procurent une véritable sensation d’espace et de lumière. De plus, si vous optez pour le panneau de toit disponible en option, ce sentiment n’en sera qu’accentué. L’aménagement comprend sur bâbord, un coin dînette composé de deux assises séparées par une table. En abaissant cette dernière et en ajoutant deux coussins, ce petit carré se transforme en un lit d’appoint de 175 x 65 cm. Pratique, l’assise avant dispose d’un dossier basculant permettant de s’asseoir face aux pare-brise ou face à la table. A tribord sur le côté opposé, un coin kitchenette est logée entre la porte et le dossier du siège de pilotage. Celui-ci bascule vers l’avant d’ailleurs afin de dégager le plan de travail de la cuisine qui comprend uniquement un évier et un placard dans l’équipement standard.
Enfin la pointe avant du Merry Fisher 595 renferme une cabine d’appoint ouverte sur le carré. D’une hauteur sous barrots de 70 cm au minimum, cet espace peut recevoir un WC chimique en option et des coussins permettant de former un lit double de 195 x 120 cm. Pour cela, la cloison inférieure du poste de pilotage bascule et le couchage se déploie jusqu’aux pieds du pilote. Certes, les coussins sont nombreux et la manipulation demande un certain temps, mais au final ce couchage optionnel a le mérite d’exister.

Prise en main facile
Aux commandes du Merry Fisher 595, le pilote dispose d’un champ de vision dégagé sur 360 ° grâce aux larges surfaces vitrées équipant le pourtour de la timonerie. Non réglable, le siège de pilotage (35 cm de large) offre tout de même la possibilité de barrer agréablement debout.
Mécanique, la direction du bateau n’est pas un exemple de souplesse, mais cela reste convenable et suffisant pour manier les 100 chevaux équipant le modèle de notre essai. Motorisation maximale que peut recevoir le Merry Fisher 595, les 100 chevaux Yamaha nous ont permis d’accrocher les 29,4 nœuds de vitesse de pointe avec une consommation instantanée de 38,4 l/h. Aussi, les 20 nœuds sont dépassés en 8 secondes depuis un départ arrêté. Agile et de prise en main facile, le bateau montre une petite gîte en virage et peut virer court, si besoin. Avec la puissance maximale autorisée, les performances sont très correctes pour un bateau de 5,75 m dédié à la pêche et à la petite croisière. D’après les mesures du chantier, le Merry Fisher 595 motorisé avec 70 ch Yamaha atteint la vitesse maximale de 23,6 nœuds avec une consommation instantanée de 24,10 l/h. Voilà une puissance pouvant s’avérer suffisante pour les plaisanciers naviguant en père tranquille et souhaitant logiquement consommer moins.

A partir de : 18 060 €
(sans moteur)

Fiche technique

Catégorie bateaux Timoniers
Long. hors tout 5,75 m
Long. de coque 5,47 m
Largeur 2,36 m
Poids 1 050 kg
Puissance cons. 70/90 ch
Puissance maxi 100 ch
Transmission Hors-bord
Capacité carburant 100 l
Capacité eau 20 l
Cabine(s) 1
Couchage(s) 2/3
Homologation C/6 pers.
Garantie 3 ans
Constructeur Jeanneau
Import./distrib. réseau Jeanneau




L'avis de la rédaction

Qualités marines leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Confort de pilotage leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Performances leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Confort à bord leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Circulation à bord leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Capacité de rangement leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Equipement version standard leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Design leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Détails des finitions leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Rapport Qualité/prix leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
NOTE leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Luminosité
Volume habitacle
Grand cockpit
Trop d'options

Droits de francisation

Coque : 0 €
Moteur : 0 € car moins de 22 CV