Essais

  • Reading: Clear-Aquarius Open > Superbe carène

Open

Clear-Aquarius Open > Superbe carène

Par : VB - Photos : Karl Glieber

Avis de la rédaction   leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Avis des plaisanciers leftrightleftrightleftrightleftrightleftright

Comparer ce modèle Voir la vidéo Ajouter à ma séléction Donner son avis Revenir aux résultats

Dernière nouveauté du chantier italien Clear, l’Aquarius version Open est disponible au catalogue depuis février 2011. Déjà existant en version sun deck (dévoilé au salon de Gênes 2010), la marque transalpine continue d’étoffer son offre qui comprend désormais cinq bateaux de 6,15 à 9,20 mètres.

Pour information, Clear est une firme construisant depuis plus de vingt ans des coques de semi-rigides pour le compte de grandes marques italiennes. Depuis trois ans, le chantier s’est lancé dans la fabrication de ses propres unités avec pour objectif de commercialiser des bateaux très design, de belle manufacture et personnalisables à la demande du client.

Bain de soleil ou salon de pont
Testé à La Ciotat lors des Nauticales 2011, l’Aquarius Open offre de superbes lignes avec ses formes tout en rondeurs et sa console basse, à la fois discrète et profilée. Le plan de pont présente sur l’avant une grande surface plane renfermant la baille à mouillage. Cette zone sera d’ailleurs très pratique pour embarquer ou débarquer depuis un quai, par exemple. Ensuite un bain de soleil (105 x 156 cm) constitue la partie avant du salon de pont. Notez aussi, la présence d’un vaste coffre (42 cm de profondeur) de stockage qui s’avérera très utile pour ranger les matelas du bord. Ce salon d’extérieur dispose d’une table amovible qui, en position basse, permet de déployer un gigantesque solarium (210 x 167 cm) sur toute la partie avant du bateau.
En position centrale, mais ne laissant qu’un seul passavant sur bâbord (33 cm de large), la console reçoit le poste de pilotage et la porte d’accès (43 cm de large) à la cabine. Cette dernière, très dépouillée en configuration standard ne servira que de local de stockage (hauteur sous barrots : 126 cm). En revanche, un WC est disponible en option.

Modularité et rangements
De retour sur le pont, le cockpit arrière accueille un leaning post dont l’assise mesure 80 cm de large pour 67 cm de haut. Sa face arrière offre une petite tablette escamotable un peu basse à notre goût. En effet, assis sur la banquette arrière, les genoux se retrouvent à la hauteur de cette tablette. L’assise du leaning post bascule aussi sur l’avant pour dévoiler, si vous l’avez commandé en option, une kitchenette . En revanche, en version standard cet espace restera sans aucune utilité. Enfin la banquette adossée au tableau arrière mesure 165 cm de large. Elle renferme un grand coffre de rangement (64 cm de profondeur) et quelques trappes augmentant ainsi la capacité de stockage. Tous les coussins du bord sont hydrophobes et celui de la banquette arrière dispose de parties relevables permettant d’ouvrir le coffre très facilement et de dégager le chemin d’accès tribord à la plage arrière.

Une carène efficace
Concernant la position de pilotage, il est dommage que le volant ne soit pas réglable. En effet, comme l’assise du pilote est fixe, nous aurions apprécié pouvoir relever, ou même reculer le volant, un peu trop proche à notre avis. En revanche, le confort de pilotage est bien présent, et ceci même dans le fort clapot de la baie de La Ciotat. La carène se montre très agile et ne tape pas sur les vagues. Les virages serrés n’effrayent pas le bateau qui accroche bien la mer et cela sans à coups. Un peu sous motorisé avec ses 175 chevaux Suzuki, d’après l’agent Clear, cette puissance s’est révélée tout de même très convaincante. Nous avons atteint les 34,9 nœuds sans encombre dans une mer agitée et toujours d’après l’agent de la marque, les 37 nœuds* sont accessibles sur mer plate. Bref très ludique à piloter et sécurisant, l’Aquarius équipé de sa puissance maximale de 300 chevaux doit être un véritable foudre de guerre. Seuls petits bémols, l’inclinaison du tableau de bord ne rend pas très lisible l’instrumentation moteur lorsque le pilote est assis et il manque, peut-être, une main courante pour le co-pilote.

Au final, l’Aquarius Open offre une superbe carène, un design qui se démarque de la concurrence et un prix raisonnable. Enfin, il faut noter que l’aménagement est personnalisable à la guise du client, un atout toujours très appréciable pour les plus pointilleux d’entre nous.

*D’après le chantier, une hélice 16 x 20 (au lieu de l’hélice 15 x 21 de notre essai) serait plus adaptée à l’Aquarius Open. A tester !

A partir de : 49 900 €
(avec 175 ch Mercury Verado)

Fiche technique

Catégorie bateaux Coques open / WA
Long. hors tout 6,99 m
Largeur 2,44 m
Poids 1 450 kg
Puissance cons. 200 ch
Puissance maxi 300 ch
Transmission Hors-bord
Capacité carburant 260 l
Capacité eau 50 l
Cabine(s) 1
Couchage(s) 0
Salle(s) d'eau 0
Homologation C/8 pers.
Constructeur Clear
Import./distrib. Ti-Coyo (83)




L'avis de la rédaction

Qualités marines leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Confort de pilotage leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Performances leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Confort à bord leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Circulation à bord leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Capacité de rangement leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Equipement version standard leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Design leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Détails des finitions leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Rapport Qualité/prix leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
NOTE leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Design
Rapport qualité/prix
Carène performante
Volant non réglable
hauteur tablette arrière

Droits de francisation

Coque : 0 €
Moteur : 0 € car - 22 CV avec 175 ch Verado