Actualités

  • Reading: Festival de Cannes > Les coulisses du port de plaisance

L'actu des régions

Festival de Cannes > Les coulisses du port de plaisance

publié le 9 mai 2011


Mesures de surveillance et de répression, conditions d’accueil des yachts livraisons et nettoyage sur le port. Une autre facette de la grand-messe du cinéma.

Mitoyen du Palais des festivals et de la Croisette, le port de Cannes, en plein cœur de ville, est l’un des poumons du Festival du Film, dont la 64e édition aura lieu du 11 au 22 mai. Outre les installations de la Pantiero (chapiteau Canal +, etc.), la jetée Albert-Edouard accueille de multiples yachts loués pour l’occasion et c’est toute une organisation qui se met en place, à la fois dans la baie et sur les quais pour les douze jours de l’événement. Tour d’horizon, côté mer.

Sécurité maximum dans la baie
Un important dispositif est mis en place chaque année pour assurer la surveillance du plan d’eau. Coordonné par Armelle Roudaut-Lafon, directrice départementale adjointe des Territoires et de la Mer (Ex. Direction départementale des Affaires Maritimes), il réunit des navires des Douanes, des Affaires maritimes – dont la vedette régionale de 20 mètres détachée de Marseille – les vedettes des brigades de gendarmerie territoriale (Antibes) et maritime (Nice). S’y ajoutent les quatre bateaux du service maritime de la ville de Cannes, avec ses équipages mixtes municipaux-CRS. Ils sont plus spécialement chargés de la protection rapprochée du festival, notamment pour empêcher tout accès intempestif aux pontons des plages de la Croisette où se déroulent des événements (soirées, plateaux télé, etc.)

Cent quarante yachts triés sur le volet
Environ cent quarante yachts de vingt à soixante mètres sont attendus et vont se succéder jetée Albert-Edouard (JAE).

Prix du stationnement : environ 2 000 e par jour pour un bateau de 30 mètres. Des bateaux loués avec équipage pour devenir des lieux de réception et d’échanges commerciaux. Un seul grand yacht sera accueilli au quai Croisière, il s’agit d’un habitué, le Lady Moura, 108 mètres. L’attribution des places pendant le festival est régie par une procédure très stricte (voir par ailleurs).

Dispositifs sécurité et collecte doublés
Le dispositif de sécurité est doublé sur le port avec deux maîtres chiens qui patrouillent 24 h/24, tandis que le PC est renforcé avec un gardien spécifique pour la JAE. Sauf livraison et dépose, la circulation et le stationnement des véhicules est interdit sur cette jetée pendant le festival.

Pas de livraison carburant par camion, donc les yachts sont tenus de faire le plein avant d’entrer. Pour la collecte des déchets, les rotations sur le port sont doublées avec un ramassage toutes les quatre heures. Des containers sont également installés à l’extrémité du quai Laubeuf pour les bateaux au mouillage qui viennent jeter leurs poubelles à terre. Beaucoup, hélas, n’ont pas ce minimum de civisme.

Enfin, concernant l’hélistation, un personnel de plus est affecté à la plateforme, et le nombre de rotations devrait passer de cinq/six par jour à une quinzaine.

Nice-Matin, le 9 mai 2011