Essais

  • Reading: Bénéteau-Flyer 750 Cabrio > Sportivité et petite croisière

Day-cruiser

Bénéteau-Flyer 750 Cabrio > Sportivité et petite croisière

Par : VB - Photos : Karl Glieber

Avis de la rédaction   leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Avis des plaisanciers leftrightleftrightleftrightleftrightleftright

Comparer ce modèle Ajouter à ma séléction Donner son avis Revenir aux résultats

Dévoilé lors du Grand Pavois 2010, le Bénéteau Flyer 750 Cabrio est le navire amiral de la gamme day-cruiser du chantier vendéen. Pouvant recevoir une puissance maximale de 300 chevaux, ce bateau de petite croisière offre un cockpit profond doté d’un salon de pont modulable, d’une kitchenette et une cabine double logée dans la pointe avant.

Un comportement sportif
Plus grand modèle de la gamme Cabrio qui comprend trois modèles à partir de 5,35 mètres, le Bénéteau Flyer 750 Cabrio dispose de la même carène « Air Step » que le Flyer 750 Sun Deck. Motorisé pour notre essai avec 300 chevaux Suzuki, soit la puissance maximale autorisée, le bateau s’est révélé très nerveux et sportif. Pour preuve, en 10 secondes départ arrêté, les 30 nœuds sont atteints avec quatre personnes à bord et 90 % du plein de carburant. A 4 000 tr/min, le bateau évolue autour des 25 nœuds dans un beau clapot, ce qui nous semble une bonne vitesse de croisière, d’autant plus qu’a ce régime, le moteur n’est pas trop bruyant. D’ailleurs à ce sujet, la banquette arrière de ce day-cruiser atténue nettement les bruits du hors-bord et agit tel un barrage sonore. Au final, la différence avec un open de même puissance est vraiment décelable à l’oreille.
La carène du 750 Cabrio offre une belle accroche en virage et les sensations sont vraiment au rendez-vous. Le pilotage se montre très ludique et l’unité peut engager des virages très serrés. Protégé derrière le grand pare-brise enveloppant et bien calé dans son siège baquet, le pilote dispose d’une place très confortable. Aussi, en soulevant l’assise, il bénéficiera d’un meilleur champ de vision, tout en restant bien installé sur son siège. Cette position est aussi recommandée lors des déjaugeages, le nez du bateau se soulevant franchement durant de courtes secondes. Seul bémol, le bateau avait une légère tendance à naviguer gîté sur le côté bâbord. Un phénomène provoqué par le pas de l’hélice (et la forte motorisation) qui en tournant tend à faire pencher la coque. Pour y remédier et surtout pour bien retomber sur le V de la coque après un saut de vague, un léger coup de volant sur le côté opposé permet de rétablir l’assiette latérale de l’unité.

Cockpit modulable et sécurisant
Côté plan de pont, le Bénéteau Flyer 750 Cabrio présente un cockpit encaissé et sécurisant à l’instar de nombreux day-cruisers du marché. En effet, les pavois mesurent 80 cm de haut. Le cockpit offre un salon de pont doté d’une banquette en U adossée au tableau arrière (178 cm de long). Les hauts dossiers latéraux (36 cm) se révèlent très confortables tout en participant à la sécurité des passagers. Le dossier de la banquette arrière dissimule un coffre dans lequel loge discrètement le bimini ou le cabriolet, des équipements proposés en option. La table amovible en bois massif (108 x 60 cm dépliée) s’abaisse pour former un grand bain de soleil de 184 x 100 cm. Notez que seule la banquette bâbord renferme un coffre de rangement, mais ce dernier s’avère vaste et de belle profondeur. Se prolongeant vers l’avant, l’extrémité de cette banquette peut servir de double siège copilote ou se transformer en une grande méridienne de 210 cm de long, grâce à son dossier basculant d’avant en arrière. Ainsi les occupants peuvent choisir de s’asseoir face au pare-brise ou de s’allonger vers le sillage.
Pour sa part, le pilote est bien installé dans son siège-baquet réglable et pivotant qui autorise trois positions de conduite : debout, assis à mi-hauteur ou assis au fond du siège. L’instrumentation moteur est très lisible et la manette de gaz tombe bien sous la main. De plus, en arrière du siège pilote, l’aménagement du cockpit se complète par un meuble renfermant une kitchenette avec un évier et en option, un feu à gaz, puis un réfrigérateur de 42 litres. Enfin la poupe du bateau se compose d’une plateforme de bain sur deux niveaux (190 cm de large). Une configuration très pratique pour s’asseoir ou pour chausser, par exemple, un wakeboard. Le niveau inférieur de cette plage de bain se soulève afin de pouvoir relever le hors-bord et dissimule aussi un ingénieux rangement pour pare battages.

Une cabine lumineuse pour deux personnes
Sous le pont, la hauteur sous barrots de 140 cm oblige à s’asseoir dès l’entrée afin d’accéder au grand lit double logé dans la pointe et dont la luminosité provenant des puits de lumière est très appréciable. En ajoutant le coussin central, cette couchette offre un espace de 210 x 170 cm. La hauteur sous barrots entre le lit et le plafond est alors de 95 cm. Disponible uniquement en option, un WC chimique peut être dissimulé à tribord, sous le couchage. D’ailleurs le chantier Bénéteau n’a pas souhaité concevoir des WC séparés afin que le bateau conserve de belles lignes extérieures.

Bien pensé, le Bénéteau Flyer 750 Cabrio offre un aménagement correct pour la petite croisière avec son cockpit modulable et sa cabine très lumineuse pouvant recevoir confortablement deux personnes pour la nuit. Vraiment sportive avec sa motorisation de 300 chevaux, cette unité mérite, en outre, l’ajout de quelques options pour profiter agréablement des joies de la plaisance.

A partir de : 31 814 €
(sans moteur)

Fiche technique

Catégorie bateaux Day-cruisers
Long. hors tout 7,20 m
Long. de coque 6,99 m
Largeur 2,51 m
Poids 2 005 kg
Puissance cons. 200 ch
Puissance maxi 300 ch
Transmission Hors-bord
Capacité carburant 280 l
Capacité eau 100 l
Cabine(s) 1
Couchage(s) 2
Homologation C/8 ; D/8 pers.
Garantie 5 ans
Constructeur Bénéteau
Import./distrib. réseau Bénéteau




L'avis de la rédaction

Qualités marines leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Confort de pilotage leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Performances leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Confort à bord leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Circulation à bord leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Capacité de rangement leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Equipement version standard leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Design leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Détails des finitions leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Rapport Qualité/prix leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
NOTE leftrightleftrightleftrightleftrightleftright
Belles lignes
Cabine lumineuse
Pilotage ludique
Equipement standard limité
Peu de rangements extérieurs

Droits de francisation

Coque : 0 €
Moteur : 720 € avec 300 ch Suzuki

Les concurrents - Day-cruisers