Actualités

  • Reading: Bénéteau : Plein gaz sur le moteur !

Economie

Bénéteau : Plein gaz sur le moteur !

publié le 28 janvier 2011


Le Figaro nous apprend que le numéro un mondial de la voile va investir 500 millions pour doubler son chiffre d’affaires d’ici à 2015. En Bourse, le titre cède plus de 1,8% à 16,10 euros.

Après s’être mis à la cape pendant la crise, le groupe Bénéteau, qui a renoué avec les profits en 2010, cingle toutes voiles dehors. À l’horizon 2015, l’entreprise vendéenne veut doubler son chiffre d’affaires à 1,5 milliard d’euros, alors que dans le même temps le résultat opérationnel devrait quadrupler à 180 millions. Pour atteindre cet objectif, l’entreprise vendéenne va investir 500 millions d’euros (entièrement autofinancés) sur la période, soit 250 millions de plus qu’au rythme actuel.

Si l’activité habitat vise un chiffre d’affaires de 370 millions dans cinq ans, contre 205 millions lors du dernier exercice, ce sont les bateaux et surtout les unités à moteur qui permettront d’atteindre l’objectif. Virage stratégique, le n° 1 mondial de la voile de plaisance va mettre l’accent sur les bateaux à moteur. Trois nouvelles usines assureront cette production en Italie, en Amérique du Sud et aux États-Unis. «Depuis un an, nous avons identifié de nouvelles possibilités tant géographiques et que techniques, explique Bruno Cathelinais, PDG du groupe Bénéteau, nos principaux concurrents affaiblis par la crise ont moins investi que nous. En revanche, notre structure financière est saine et nous avons accéléré nos investissements. »

Bruno Cathelinais, PDG du groupe Bénéteau

Nouvelles gammes
Bénéteau a ainsi enrichi sa gamme de 29 voiliers et bateaux à moteur en 2009 et de 20 autres unités en 2010. «Nous avons accéléré notre plan de développement, poursuit Bruno Cathelinais, lors de l’exercice 2010-2011, l’activité bateau devrait croître de 20 % et l’activité habitat de 12 %.» Ce rythme devrait être nettement supérieur à celui du marché.

Au total avec les marques Bénéteau, Jeanneau, Lagoon, Prestige, le groupe va proposer plus d’une centaine de modèles, de 20 à 60 pieds. De plus, une nouvelle gamme de bateaux à moteur de plus de 60 pieds sera produite en Italie . À l’international, Bénéteau va aussi se redéployer vers l’Asie et l’Amérique du Sud. Les marchés émergents tireront également la croissance : sans l’Inde ils représenteront à l’horizon 2015 un marché de l’ordre de 3 milliards d’euros sur un marché mondial total de 15 milliards, contre 6,6 milliards actuellement. Une aubaine pour Bénéteau.

Article paru dans Le Figaro du 28 janvier 2011.