Actualités

  • Reading: Greenline 33 > Paré pour la croisière hybride

Nautic 2010

Greenline 33 > Paré pour la croisière hybride

publié le 20 décembre 2010


Véritable bateau phénomène (deux modèles ont été commandés durant le Nautic 2010), le Greenline 33 Hybrid est doté d’un système de propulsion hybride (diesel/électrique) et d’un circuit photovoltaïque. Doté d’une coque “Superdisplacement”, sa consommation de carburant par mille nautique équivaut à la moitié de celle d’une coque à déplacement et un quart de celle d’un bateau planant à mi-déplacement de la même taille équipé de deux moteurs.

Le système de propulsion hybride du bateau se compose d’un moteur marine diesel Volkswagen et d’un moteur électrique/générateur à commande électronique et sans maintenance, consommant 7 kW en mode de propulsion électrique et fournissant 5 kW d’énergie en mode de propulsion diesel afin de charger les batteries et alimenter les appareils électriques du bord. Ces deux composants sont intégrés dans un seul bloc, qui propose un système compact et fonctionnel. Le système comprend un interrupteur pour sélectionner le mode de propulsion diesel ou le mode électrique et un embrayage électrique Volkswagen entre le moteur diesel et le moteur électrique/générateur. Notez également la présence d’un inverseur/chargeur de batteries de 3 kW qui charge les batteries par le courant de quai et fournit le courant alterné 230V aux appareils électriques du bord. Un toit solaire participe à la charge des batteries et fournit un supplément d’énergie au système de propulsion électrique du bateau. En croisière lente, soit jusqu’à 3,5 noeuds, la quantité de l’énergie récupérée équivaut à la consommation électrique du système et permet au Greenline de devenir un véritable bateau solaire autonome.

En matière de performance, le moteur de 165 chevaux du Greenline 33 consomme 4 litres de carburant à l’heure à 7 noeuds, offrant une autonomie de 700 milles à la vitesse de croisière normale. Ce modèle peut toutefois atteindre une vitesse de pointe de 15 noeuds. En mode de propulsion électrique, le bateau peut atteindre une vitesse maximale de 6 noeuds et une autonomie maximale de 25 miles nautiques.

Le grand cockpit arrière du bateau peut être agrandi en basculant le garde corps arrière et former ainsi une plate forme de bain. Deux sièges abritant des coffres sont installés de part et d’autre du cockpit, complétement protégé par la casquette du hard top. Deux coursives symétriques donnent accès à la plage avant, disposant d’un grand bain de soleil. La volumineuse baille à mouillage est déportée sur la droite. Des grandes baies vitrées coulissantes séparent le cockpit de la timonerie, au sein de laquelle on trouve une cuisine dotée d’un réfrigérateur-congélateur et d’un combiné four traditionnel/micro-ondes. Les grandes baies vitrées latérales apportent une superbe luminosité au carré en vis à vis doté d’une grande table centrale. Le poste de pilotage permettant de piloter assis ou debout est déporté sur tribord, tandis qu’un fauteuil est installé de l’autre côté de la descente. Le Greenline 33 Hybrid dispose enfin d’un grande cabine propriétaire installée dans la pointe avant, d’une salle de bain et de nombreux rangements au niveau inférieur.

Constructeur : Greenline
Modèle : 33 Hybrid
Longueur HT : 9,99 m
Largeur : 3,49 m
Poids : 4 800 kg
Tirant d’eau : 0,70 m
Puissance max : 75 ch
Transmission : in-board
Capacité carburant : 430 l
Capacité eau : 300 l
Cabine : 1
Couchage : 4/5
Homologation : B/8 pers.
Distributeur : Greenline Yachting
Prix : A partir de 160 500 € (livré en France)

Infos : www.greenline-hybrid.fr