Actualités

  • Reading: Wider 42 > Cockpit extensible

Wider

Wider 42 > Cockpit extensible

publié le 27 juillet 2010


Tilli Antonelli, fondateur de la prestigieuse firme Pershing en 1985, annonce le lancement d’un nouveau concept de bateaux baptisé Wider. La gamme Wider Yachts débutera avec le lancement d’un day-cruiser de 42 pieds lors du salon de Gênes 2010. Par la suite, la construction d’un 35 et d’un 50 pieds est aussi envisagée.

L’appellation Wider résume bien la particularité de ce 42 pieds qui dispose d’un cockpit central dont les sections de la coque peuvent littéralement se déployer sur chaque côté afin d’augmenter la largueur du cockpit. Breveté par Antonelli, cet ingénieux système permet ainsi de doubler la superficie du cockpit jusqu’à 15 m2 pour une largeur de six mètres. De plus, grâce à ces extensions, la stabilité du bateau à l’arrêt s’avère améliorée. Moulée à vide sous infusion, la coque du Wider 42 en matériaux composites se montre très légère et a aussi bénéficié d’un gros travail aérodynamique afin pouvoir atteindre une vitesse maximale supérieure à 45 nœuds.En effet, avec 2 x 370 chevaux couplés à des hélices de surface Arneson, l’autonomie annoncée atteint 350 milles à 40 nœuds.Le design extérieur confié à Fulvio de Simoni, designer en chef chez Pershing se montre très moderne et la coque dotée d’un step a été développé par Mark Wilson expert dans le domaine des courses d’offshores.
Au niveau du cockpit, le Wider 42 bouleverse les standards que nous avons l’habitude de rencontrer sur des bateaux de série. En effet, l’unité dispose d’un saute vent protégeant le pilote qui s’avère réglable en hauteur et pouvant aussi être totalement dissimilé dans le pont.
Modulable, l’espace salon situé en avant du post de barre peut servir de coin dinette, de bain de soleil ou même présenter deux chaises longues. La poupe du 42 peut recevoir un jet-ski ou une annexe et devient aussi un bain de soleil une fois vide. Dans l’habitacle, le Wider renferme tout le nécessaire pour les croisières à la journée avec sa cuisine, son salon convertible en couchage, ou encore avec sa salle d’eau disposant d’une douche séparée. Notez aussi que toutes les assises du bateau sont gonflables afin de gagner du poids et d’offrir des aménagements facilement modulables.
Basée en plein centre de l’Italie à Castelvecchio di Monteporzio, l’endroit même où le premier Pershing fut construit par Antonelli en 1985, la marque dispose d’une usine de 10 000 m2 pour produire ses unités. Vivement les première navigations !